Séjour de Jean Luc Ansel Fondateur de Cosmétic Valley du 17 au 19 mars 2019 au Domaine du Mandravasarotra d'Antsanitia

signature d'une convention entre la faculté des sciences de Majunga et la Cosmétic-Valley représentée par son fondateur Jean Luc Ansel

M. Jean Luc Ansel fondateur de Cosmétic Valley s'est rendu à Majunga et a séjourné au Domaine du Mandravasarotra,
dans le but de signer une convention avec la faculté des sciences de l'Université de Majunga sur thème de la Cosmétopée.
L'objectif étant de réaliser une liste de plantes entrant dans le champ de la cosmétopée Malgache, et plus précisément de la région de Majunga, comme préambule à des recherches ultérieures.

Cette .convention a été signée le lundi 18 mars 2019,  par M. le doyen en exercice de la faculté des sciences Jean François RAJAONARISON, et M. Jean Luc Ansel au nom de Cosmétic Valley, en présence des principaux professeurs de cette faculté, et de Florent Hericher du Domaine du Mandravasarotra facilitateur de cette rencontre. 

Jean Luc Ansel avec Anjara le chef de Village d'Antsanitia

M. Jean Luc Ansel en compagnie de M. Anjara le chef de village d'Antsanitia, village où se trouve le domaine du Mandravasarotra.
Cette photo a été prise le mardi 19 mars, dans le cadre d'une escursion vers la forêt d'ambalakida riche en Masonjoany, arbre majeur de la cosmétopée locale. Les femmes Sakalava et Comoriennes utilisent la poudre du bois de cet arbre pour se protéger la peau.

Femme à Majunga avec masque de Masonjoany

Femme de Majunga comportant un masque de Masonjoany. Photo prise le 19 Mars par Jean Luc Ansel

Jean Luc Ansel & Florent Héricher devant la pépinière de Mandravasarotra au Domaine du Manndravasarotra

Jean Luc Ansel et Florent Hericher devant la pépinière de Mandravasarotra. Cette pépinière s'inscrit dans un objectif global de reforestation autour du village d'Antsanitia, par les Ong Amada, Eden Project et l'hôtel Antsanitia. Le nombre de plants annuels toutes espèces confondues  est de l'ordre 100 000. Pour le Mandravasarotra l'objectif est de 12 000 à 20 000 plants dés 2019. Des graines de plusieurs origines ont été utilisées : Antsanitia, Ankomany, Marsacoa. Le but à terme est de permettre d'accroitre les revenus des population villageoise afin de les sensibiliser à la sauvegarde de la forêt.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,